5.6.40 Notre Catalogue  |  Qui Sommes nous ?     
  www.WSLibrary.net  :  Librairie Sepharade Mondiale   |   Pour tous renseignements appeler au +9722.537.22.65    Contactez Nous GRATUITEMENT avec Skype  
 Langues  English Francais Hebrew Espanol
  LE PATRIMOINE SEPHARADE DANS TOUTE SA SPLENDEUR ! 
  . Historique

Michel Méir Abitbol né à Casablanca – Maroc, fait ses études à Tanger, en Angleterre et en France. Il s’établit ensuite au Canada pendant treize ans et fait son Aliah en Israël en 1981.

A Tanger, il découvre le Judaïsme, en Angleterre il étudie au Gateshead Talmudical College et en 1967 il débarque à Paris avec un groupe de dix étudiants et le Rav Yaacov Tolédano pour fonder la Yéchiva Mercaz Hatorah au Raincy – Villemomble.

En 1968, il s’installe au Canada, au moment où y affluent des milliers de Juifs Marocains, et fait partie des fondateurs des principales institutions sépharades de Montréal, le Mercaz Sépharade, la Communauté Sépharade du Québec et le Rabbinat Sépharade du Québec.

En 1981, il fait donc son Aliah en Israël et s’installe à Jérusalem. Il est directeur d’une grande Yéchiva de 650 élèves à Bne Brak. Devant tout ce périple couvrant quatre continents, son impression et celle de tout ceux qui étaient versés dans la Littérature Juive authentique, était que le Judaïsme Sépharade avait arrêté de penser et de produire depuis le 15ème siècle soit depuis l’âge d’or Espagnol. Toutes les bibliothèques, qu’il a vu défiler, étaient chargées à 95% de littérature sépharade jusqu’au 15ème siècle et depuis, celle-ci ne représente pas plus de 5% de toutes les œuvres des cinq derniers centenaires. Il semblerait que le monde sépharade ressemble aux pays dans lesquels il s’est installé, pauvreté matérielle et spirituelle.

En 1983, une visite à la Bibliothèque Nationale de Jérusalem change le cours de sa vie : il y découvre des dizaines de milliers d’œuvres d’auteurs sépharades, imprimées ou manuscrits : le labeur de 500 années inconnu du public, 60% de ce patrimoine intellectuel juif est ignoré.

Le monde de l’édition étant géré par des intérêts financiers, tout ce patrimoine n’avait aucune chance d’être dévoilé par les éditeurs.

Avec l’aide de la Communauté de Montréal, il met sur pied l’Institut Bné Issakhar. Deux ans après, le Bibliothèque Sépharade de Jérusalem voit le jour, et plus tard, Ohr Hamaarav, la maison d’édition qui a à son actif l’édition de près de 300 titres.



Après 20 ans, les objectifs établis en 1983 ont été atteints et même dépassés :

1. Tous savent aujourd’hui que le monde sépharade a produit des grands hommes et un patrimoine impressionnant.

2. L’intérêt grandissant et les recherches dans le domaine nous obligent à élargir nos horizons et à œuvrer à l’édification du Centre International Sépharade: La Bibliotheque Sepharade Mondiale.


[Video] Mimouna 5772
L'action de notre Institut dans le magazine Yom LeYom
Mimouna 5771
Les Tsadikim du Maroc
Inauguration Los Angeles
Mimouna 5770
» Afficher les anciennes actualitees
World Sephardic Library © 2009